jeudi, décembre 31, 2009

Eklektik mix 9


Session de rattrapage pour cette 9e édition. Quelques nouveautés et aussi pas mal de trucs un peu datés que j'avais laissé filer. Donc pas un best of 2009 mais plutôt la playlist du moment.
A charger ici.
A commenter bien sûr.

The Beattles : Get Back (1969)
La réédition remastérisée de l'ensemble de leur œuvre est l'occasion de revenir aux sources des eklektik et ça sonne vraiment bien.

The Thermals : Here's Your Future (2006)
Capté sur Radio Campus Grenoble, un morceau assez ancien, d'un petit groupe qui sonne bien rétro, un peu Wedding Present, mais bien accrocheur.

Jay Z : Brooklyn Go Hard (Featuring Santigold) (2009)
Jaùmais été un grand fan du business man du rap mais il a quand même quelques grands titres. Celui-ci sample intelligemment Santigold la petite sensation ragga pop du moment.

Amanda Blank : Lemme Get Some (Featuring Chuck Inglish) (2009)
C'est sale et vulgos mais qu'est ce que le son est bon ! C'est facile mais faut s'incliner devant le savoir faire.

Tricky : Veronika (2008)
Toujours pas revenu à son top Tricky arrive quand même toujours à trousser un petit titre qui tourne bien.

Coco Rosie : Beautifull Boyz (featuring Anthony) (2005)
Séquence émotion avec ce super titre mélancolique, un peu bizarre mais poignant comme j'aime. Dire que c'est sorti en 2005. Mais je faisais quoi cette année là ?

Mos Def : Auditorium (2009)
Un peu de hip hop paisible pour prolonger la respiration avant de réenclencher.

Gossip : Heavy Cross (2009)
Je sais ça passe à la radio mais bon c'est quand même un de mes classiques de l'année.

Pravda : Tu es à l'ouest (2007)
J'aime bien les paroles et surtout cette petite guitare qui n'en veut. Ca pue le concept mais c'est bien efficace.

System Of a Dawn - Wu Tang Clan : Shame (2000)
Le Wu-Tang repris par les poètes arméniens de System. Là encore un vieux titre, du temps où la fusion avait encore des adeptes.

Beak> : I know (2009)
Le cerveau de Portishead s'échappe le temps d'un album pour explorer ses racines krautrock. On comprend mieux l'évolution de son groupe. Dark, old school et speed à souhait.

Daft Punk : Technologic (Digitalism Remix) (2007)
Le morceau d'origine est déjà très malin, le remix fonctionne lui aussi très bien en warm up. Pour commencer la séquence techno, ça chauffe directe. Le break est vraiment pas mal.

Prodigy : Take Me To The Hospital (2009)
Ils sont de retour et tentent de se refaire une virginité avec les bonnes vieilles recettes. Ca marche toujours.

Thunderheist : Jerk It (2008)
Un de mes chouchou électro de l'année. Sexy et dansant. Imparable.

Against Me ! : Pints Of Guinness Make You Strong (2006)
Pour le titre d'abord mais aussi pour cette ambiance cowboy irlandais qui prend aux tripes. A beugler défoncé avec ses potes dans la rue.

2 commentaires: